Marine Khamvongsa à l’assaut des sommets du poker – L'amateur de poker

Marine Khamvongsa à l’assaut des sommets du poker – L’amateur de poker

Installée à Aix-les-Bains, en Savoie, Marine Khamvongsa, 31 ans, est une joueuse récréative passionnée de poker qui a pour objectif de devenir pro. La jeune femme sera en lice sur la prochaine étape des Swiss Poker Series au Casino Grand Cercle à partir du 24 janvier. L’occasion d’évoquer son parcours et ses ambitions. Portrait.

Ces derniers mois, les habitués du Casino Grand Cercle d’Aix-les-Bains se sont souvent retrouvés à sa table. Chaque mois, Marine Khamvongsa dispute les mini festivals organisés par Fivebet, avec de plus en plus de places payées.

Pourtant, la trentenaire n’est pas une débutante. Sa passion pour le poker est déjà ancienne. « Dès que j’ai eu 18 ans, je me suis rendue dans un casino et je me suis assise à une table de cash game. J’avais les mains qui tremblaient quand j’avais une paire d’As en main », se remémore-t-elle, en souriant. A cette époque, elle multiplie les parties de poker entre amis et progresse petit à petit.

Montées d’adrénaline

C’est au Casino Grand Cercle d’Aix-les-Bains, qu’elle fait le grand saut et commencé à jouer des tournois, dont le mythique Highlander à 200€. « Ce que j’aime dans le poker, c’est l’adrénaline, les montagnes russes émotionnelles. C’est aussi un jeu qui demande de la réflexion et dans lequel il faut savoir gérer ses émotions, faire preuve de patience. C’est aussi très utile dans la vie », explique la Grenobloise. Sur un tournoi, la jeune femme est souvent dans sa bulle et affiche une vraie Poker Face.

A-t-elle était victime de préjugés liés au fait d’être une femme dans un univers très masculin ? « Pas vraiment. Au début, il y a dix ans, ça a pu être le cas avec des attitudes un peu condescendantes mais je crois que les mentalités ont changé », déroule la joueuse. Concernant les tournois Ladies, elle estime que c’est une bonne approche pour les débutantes qui éprouvent une certaine appréhension à l’idée de se retrouver avec un field constitué de 90% d’hommes.

Travailler son jeu

Pendant une période, elle a habité dans le Sud de la France, et a participé à quelques tournois TexaPoker du côté de Bandol ou de la Grande Motte. Elle signe alors quelques deep-runs et fait le plein d’expérience. Pendant le Covid, elle enchaîne les tournois online et suit des cours de coaching auprès de Kill Tilt, l’une des références en la matière. « A partir de 2021, j’ai beaucoup travaillé mon jeu, j’ai beaucoup plus joué et parcouru le circuit », souligne-t-elle. Elle partage, à ce moment-là, la vie d’un joueur pro du circuit.

Marine Khamvongsa lors des FPS Aix-les-Bains en 2023

Parmi ses points forts au poker, elle cite facilement sa patience et le décryptage des tells. Concernant les domaines dans lesquels elle doit progresser, elle évoque le fait de gagner en confiance, et de travailler plus régulièrement son jeu pour éviter au maximum de faire des mauvais calls..

Parmi ses pires souvenirs de poker, elle évoque un Expresso à 5000€ sur Winamax qui s’est très mal passé. « J’étais largement en tête et j’ai perdu ma connexion. C’était très rageant », se souvient-elle.

Fan du Casino Grand Cercle d’Aix-les-Bains

Aujourd’hui, elle ne joue plus qu’à Aix-les-Bains, le casino près de chez elle. Elle considère que c’est l’un des plus beaux établissements en France. « L’accueil est très bon et les salles sont très agréables. Les tournois organisés par Fivebet se déroulent parfaitement bien. Depuis que le partenariat a été noué, une nouvelle dynamique s’est installée. Une fois par mois, le Monthly Riviera devient un rendez-vous incontournable pour moi. Je ne rate aucun événement », précise-t-elle.

Elle apprécie particulièrement le Main Event et sa structure idéale pour les joueurs de tout niveau. Elle loue aussi le travail des croupiers qui sont très professionnels. Elle sera en lice sur l’étape des SPS (24-28 janvier) qui devrait attirer les foules en Savoie.

En janvier 2023, elle a eu l’occasion de gagner un tournoi. « C’est toujours gratifiant de gagner, ça fait plaisir. D’autant plus quand on est une femme », enchaîne la joueuse qui affiche plus de 45.000$ de gains sur HendonMob.

La vie rêvée de Marine Khamvongsa

Aujourd’hui, Marine Khamvongsa se concentre sur un nouvel objectif : devenir pro. « Je travaille en ce moment dans le marketing digital en tant qu’indépendante mais j’aimerai vivre du poker et faire le circuit ». Cette fan de voyage aimerait jouer à Las Vegas ou aux Bahamas et affronter les meilleurs joueurs de la planète…

Author: Steven Adams