« le métier de croupier offre de nombreuses perspectives » – L'amateur de poker

« le métier de croupier offre de nombreuses perspectives » – L’amateur de poker

A 45 ans, Damien Engels est le directeur de Cerus Casino Academy. Cet organisme de formation pour les métiers du jeu constitue une référence en la matière. Actuellement, les casinos et les clubs sont en quête de croupiers. L’occasion d’échanger avec lui sur le sujet. Entretien.

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Quel est votre parcours au sein de Cerus Casino Academy ?

Cerus Casino Academy est un centre de formation aux métiers du jeu qui a été créé en 2003 à Lyon par mon frère Benoit Engels. J’ai rejoint la structure en 2006 comme responsable du marketing et de la communication. Puis, j’ai pris la tête de l’entreprise en 2020, quand mon frère est devenu directeur du Casino de Vals-les-Bains. 

Quelles sont les missions de Cerus et quels sont vos partenaires ?

Notre mission est de former principalement des croupiers, mais aussi des MCD pour les casinos et les clubs de jeux. Le secteur recrute beaucoup en ce moment. Parmi nos partenaires à Paris, nous avons le Club Circus Paris, le Paris Elysées Club, l’Impérial Club ou encore le Club Barrière.

Damien Engels en compagnie d’Alexis Laipsker, le directeur du Club Circus

Nous sommes reconnus dans ce secteur et travaillons avec les plus grands groupes de casino comme Barriere, Circus ou JOA. Nous disposons d’un centre de formation à Lyon et nous nous installons dans les casinos pour des sessions comme à Nice, Bordeaux, Toulouse où à l’Ile de La Réunion. Une dizaine de formateurs travaillent au sein de Cérus.

Nos formations destinées aux demandeurs d’emploi sont basées sur la pratique. Nous avons le soutien de Pôle Emploi et de l’AFDAS, ainsi les formations sont prises en charge. Les élèves sont vraiment acteurs de leur formation. A chaque session, il y a une petite dizaine de candidats. A l’issue de la formation qui dure entre 11 et 12 semaines, nous délivrons un diplôme de croupier. Nous sommes le seul centre à le faire.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier de croupier ?

D’abord, le métier de croupier est vraiment évolutif. La plupart des directeurs de casino ou de clubs ont commencé comme croupier. Avec du travail et de la motivation, ce métier offre de nombreuses perspectives. Un croupier débutant peut espérer gagner entre 1800 et 1900€ bruts par mois, un peu plus à Paris.

D’autres part, dans ce métier, il n’a pas de routine, les clients changent, on peut faire des rencontres et exercer cette profession dans le monde entier. D’ailleurs, nous organisons un webinaire le 18 décembre prochain pour parler de ce sujet. Se reconvertir dans un autre secteur est assez simple. 

Du côté des inconvénients, je dirais qu’il faut aimer travailler la nuit car les casinos ont une amplitude horaire importante, être capable de rester concentré en manipulant les cartes et les jetons. De plus, les croupiers sont aussi parfois debout, il faut donc avoir une bonne condition physique. Par ailleurs, il s’agit de jeu d’argent et donc c’est donc sensible. Le joueur confie son argent au croupier pendant qu’il mise, ça demande donc beaucoup de rigueur.

Quelles sont les perspectives à venir pour Cerus ?

Nous allons continuer de développer des partenariats avec des casinos partout en France, mais aussi avec des établissements scolaires. Le secteur des jeux d’argent est toujours très dynamique !

Le site de Cerus Casino Academy

Author: Steven Adams